Quand Canal+ se met au e-sport

canal-plus-esport

J’ai récemment lu quelque part que Canal+ allait bientôt diffuser les rencontres e-sports… mouais ! Je ne savais pas trop quo en penser au premier abord, puisque Canal+ n’est pas vraiment ma référence pour ce genre d’évènement. Avant de prendre des conclusions hâtives, j’ai donc tenu à faire de petites recherches sur le sujet. J’ai par cette occasion découvert que la chaine s’était associée à ESL afin de réaliser ce projet. Ça sonne déjà mieux !

Une promotion de l’e-sport en France ?

À première vue, cette association semble avoir été faite pour promouvoir l’e-sport en France. Ce qui veut dire que quelqu’un reconnait déjà l’importance de ce domaine, et que l’on aura déjà une meilleure scène ! Pas si mal que ça en fait, surtout qu’il semble déjà y avoir un bon nombre d’évènements compris au programme. Je ne sais pas encore exactement ce qui nous sera proposé, mais je pense qu’il y a de fortes chances de voir du League of Legends ou encore du DotA sur la chaine. Entre nous, ça ne fera pas de mal et ça permettra sans doute de donner de la motivation aux joueurs qui veulent se lancer en équipe ou même en solo, mais qui n’ont pas encore les tripes de tout lâcher pour s’y mettre.

L’Olympia dans la liste des sites à investir

Ce n’est pas pour vous mettre des idées dans la tête, mais des rumeurs courent déjà sur la toile que les rencontres les plus importantes se tiendront à l’Olympia. Rien que ça ! Ça sent déjà les rêves de grandeur ici et là, et je pense sincèrement qu’il n’y aura pas à s’inquiéter de voir si la salle sera pleine ou non. Avec tout le public que ces évènements vont récolter, j’en parie aussi mon fric que les lots seront à la hauteur des espérances collectives.

esport-canal-plus

Quand Canal+ se met au e-sport

Starcraft 2 : pourquoi je suis accro ?

starcraft-2-theme-avis

Starcraft est le premier MMO auquel j’ai joué de façon durable. Un peu lassé par le jeu, je me suis quelque temps tourné vers des titres concurrents qui offraient plus d’alternatives. À la sortie de Starcraft 2, je n’ai pourtant pas pu résister à la tentation. Je ne me suis pas fait prier pour y jouer, et je suis aujourd’hui encore accro à ce titre qui me fait tripper à chaque partie. Pas facile d’arrêter une fois qu’on a testé cette drogue dure !

Une bonne finition… quoi que…

En général, je trouve que Starcraft est un jeu qui ne se prive pas d’afficher ses finitions impeccables. Il y a aussi intérêt, avec des concurrents comme League of Legends et son équipe graphique qui met les bouchées doubles pour essayer de déloger le titre phare de Blizzard de son piédestal. Ce n’est pourtant pas encore parfait, car il y a de petits éléments ici et là qui peuvent faire tiquer de l’œil. Rien de bien grave pourtant, puisque le titre s’en sort très bien sur tous les plans. La mécanique du jeu reste son plus gros point fort, et offre un bon équilibre en intuitivité et réflexion.

Un titre accrocheur

Qui n’aura pas adhéré à Starcraft n’aura tout simplement pas compris le jeu. C’est en tous cas ce que je me dis aux vues des 15h que je passe par semaine à essayer de dompter totalement cette bête sauvage. Et ce n’est encore rien par rapport aux gros accros qui peuvent passer des jours dessus sans broncher. J’ai surtout adhéré sur le long terme parce que Starcraft 2 ne comprend aucun bug ni même l’ombre d’un problème. Et avec les différentes extensions qui viennent perfectionner le tout, je ne peux juste pas m’en passer sans me sentir passer à côté de quelque chose.

starcraft-2-test-2

Pour parler plus sérieusement, Starcraft 2 montre bien que Blizzard ne fait jamais les choses à moitié. Les seules performances des IA relatent bien ce constat : depuis le temps que je joue, j’ai pu constater que ces sales entités informatiques étaient capables de mettre au point des stratégies efficaces sur toute la durée du jeu. Non mais sérieusement, sur quel autre jeu on peut voir ça ? Je ne suis pas certain de trouver une équivalence quelque part, même si je dois reconnaitre que les IA sur les MMO sont majoritairement bien conçues.

Starcraft 2 : pourquoi je suis accro ?